Afin de punir sa femme qui l'a quitté, il tue leur fille de 8 ans.

PHOTO SEVERINE COURBE - VDNPQR
09 février 2018
Afin de punir sa femme, un homme a assassiné sa propre fille.

Un terrible drame. En effet, déçu d'avoir été quitté par sa femme, Jérôme Coppé a décidé de se venger en lui donnant une leçon. Problème, au lieu de discuter avec elle, il assassinera leur fille de 8 ans dans son appartement de Landrecies, en France, le 1er mars 2015 vers 23h30. Il enverra ensuite un message à la mère de l'enfant afin de la prévenir :  «Laurelyne est partie (tu la verras plus, tu la toucheras plus, tu l'embrasseras plus, plus jamais) je pars avec elle, maintenant, tu sais à quel point je t'aimais». Après avoir appuyé sur envoyé, Jérôme tentera de mettre fin à ses jours. Cependant, celui-ci sera sauvé par les secours qui arriveront à temps.

Résultat de recherche d'images pour "jérôme coppé"


Aujourd'hui en plein procès, il continue d'assurer que rien de cela n'est de sa faute. « C'est de sa faute ce qui est arrivé, ce n'est pas la mienne » a-t-il notamment déclaré en ouverture d'audience. Face à ces accusations, Juliette Lebon, avocate générale, a assuré qu'il n'avait dans ce geste, qu'une volonté de punir.« Cet assassinat est réfléchi, pensé, froid. J'ai vu quelqu'un convaincu d'avoir bien agi (durant le procès), incapable de se remettre en question.». Un expert psychiatrique a également mis toute la responsabilité de ce crime sur le dos du prévenu, assurant qu'il «ne souffre d'aucune maladie psychiatrique, mais d'un état dépressif ». « Avec le temps, je réalise l'atrocité de ce que j'ai fait à ma fille et ça me pourrit la vie. Ce n'est pas la peine qui compte pour moi, c'est quand est-ce que je vais réussir à mourir enfin » a d'ailleurs déclaré Jérôme face aux juges.

Aujourd'hui, il a été condamné à 25 ans de prison.