SOCIETE

France : la légalisation du cannabis à usage médical, en bonne voie ?

09 juillet 2018 à 14h45



De nombreux élus et médecins appellent le gouvernement à agir sur le sujet.

La dépénalisation du cannabis à usage médical pourrait concerner pas loin de 330.000 patients qui sont actuellement en souffrance et surtout, sans solutions. Résultat, ils sont de plus en plus nombreux, médecins comme politiques, à demander au gouvernement d'agir et surtout, de prendre exemple sur les 33 autres pays du monde à avoir pris la décision de dépénaliser l'herbe thérapeutique : « pourquoi maintenir le sceau de l’interdit et l’arsenal législatif et réglementaire qui l’accompagne à l’égard de plus de 300.000 patients qui pourraient apaiser leur souffrance autrement ? ».

Afin d'appuyer leur demande, les spécialistes rappellent « l’efficacité du produit dans la gestion de la douleur chronique, les troubles physiques provoqués par les chimiothérapies et les spasmes musculaires liés à la sclérose en plaques » et soulignent également que son « mode d’action et mode d’administration tel que la vaporisation n’entraînent quasiment aucun effet secondaire ».

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, reste cependant inflexible sur le sujet. De dépénalisation totale, il n'y en aura pas. Cependant, « on peut avoir une exception thérapeutique quand il s’agit de soulager des gens pour lesquels nous n’avons pas de médicaments ». Selon de récents sondages, les Français seraient d'ailleurs de plus en plus favorables à une autorisation "maîtrisée" de la consommation de marijuana.