SOCIETE

Île-de-France : pourquoi des bandes d'ados s'affrontent jusqu'à la mort ?

04 octobre 2018 à 10h51



Depuis deux ans environ, des bandes rivales composées d'ados de 13 à 15 ans, s'affrontent dans les rues de la capitale. En île de France, le phénomène des bandes rivales tend à se développer. En effet, depuis quelques mois, un vol de portable, une rivalité amoureuse ou un simpel différend prend une ampleur improbable, à cause notamment des réseaux sociaux. Résultat, l'animosité entre bandes rivales explose et des jeunes de 13 à 15 ans en viennent souvent aux mains, provoquant parfois, la mort de certaines personnes. En deux ans, huit jeunes sont décédés, dont cinq au cours des derniers mois ! En tout et pour tout, ce sont d'ailleurs quelque 250 rixes qui ont été recensées.

« C’est une urgence vitale, souligne le recteur d’académie, Gilles Pécout. Aujourd’hui, une cinquantaine d’établissements scolaires parisiens sont impactés par ces rivalités qui deviennent endémiques, avec des intrusions violentes, des agressions lors des déplacements d’élèves sur les terrains de sport… ». Face à l'urgence de la situation, la ville de Paris a décidé de prendre certaines mesures.

« 130 cas individuels sont aujourd’hui suivis par le parquet des mineurs, détaille François Molins pour la capitale. Désormais, tout affrontement sera signalé, avec les noms de tous les participants identifiés, auteurs et victimes, pour permettre aux services sociaux d’intervenir et d’aider, notamment les parents souvent dépassés, à restaurer leur autorité ». L'idée est donc d'empêcher les récidives et surtout, de mieux contrôler ces événements qui très souvent, dérapent.