Johnny décédé, retour sur une immense carrière en 5 titres.

 
06 décembre 2017
Le rockeur est malheureusement décédé dans la nuit de mardi à mercredi.

« Johnny Hallyday est parti. Jean-Philippe Smet est décédé dans la nuit du 5 décembre 2017. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. Jusqu’au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le cœur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour la scène, pour son public, pour ceux qui l’adulent et ceux qui l’aiment. » C'est par ces mots que sa femme, Laetitia a annoncé le décès de l'icône, Johnny Hallyday.

Luttant depuis quelques mois contre un cancer, l'homme aura finalement tenu, faisant preuve d'une force de caractère incroyable au point même de reprendre une énième tournée avec Les Vieilles Canailles (Hallyday - Mitchel - Dutronc). Laissant derrière lui un héritage long comme le bras, le rockeur aura connu un nombre improbabe de succès. Retour sur cinq de ses plus grands titres :

1/ Je te promets. Chanson écrite par le grand Goldman, celle-ci figurera sur l'album Gang en 1986. Cette chansons fait partie des premiers gros tube du boss.

2/ L’envie est un classique que Johnny Hallyday a chanté lors de pratiquement tous ses concerts après sa sortie. "L'envie d'avoir envieeeeee" !

3/ Quelque chose de Tennessee. Non, il ne s'agit pas l'état des Etats-Unis (le Tennessee), rien à voir même ! Le rockeur parlait en fait de l'écrivain Tennessee Williams. Signée Michel Berger, on retrouvera ce titre sur l'album Rock n'Roll Attitude, l'un des plus importants du boss.

4/ Que je t'aime. Chanson d'amour, ballade mielleuse, ce titre aura finalement soigné bien des chagrins d'amour : « Quand tes cheveux s’étalent, comme un soleil d’été »… Que je t'aime est resté durant  onze semaines numéro 1 des meilleures ventes. Incroyable !

5/ Gabrielle. On croise les poignets et on hurle « J’ai refusé de mourir d’amour enchaîné » et croiser les poignets... C'est ça le rock.