POLITIQUE

La famille d'Arnaud Beltrame refuse que son nom soit associé à des rues de villes FN

19 avril 2018 à 12h42
Crédit photo : BERTRAND GUAY / AFP




Un pied de nez aux communes Front National.

L'histoire d'Arnaud Beltrame continue de faire frissonner la France. En effet, ce lieutenant-colonel de gendarmerie est décédé lors de l'attentat de Trèbes, après avoir échangé sa place avec celle d'un otage. Aujourd'hui, une quarantaine de villes aurait d'ailleurs demandé à ce que le lieutenant-colonel donne son nom à une rue qui sera de fait, renommée en son honneur. Cependant, la famille a décidé de poser une condition, à savoir celle que les municipalités FN, n'aient pas accès à ce privilège. Une décision qui devrait attrister plusieurs communes.