SPORT

La rencontre Israël-Argentine annulée, le coup est dur pour Netanyahou !

08 juin 2018 à 15h56



Sur ce match, c'est bien la Palestine qui a ouvert le score !

Il y a quelques jours, nous vous annoncions que la rencontre amicale opposant l'Argentine à Israël était placée sous le signe de la tension. En effet, récupéré politiquement par Netanyahou, puisque prévue à Jérusalem, ce match de football était au final, tout un symbole. Très vite, les Palestiniens l'ont compris et ont alors mis la pression sur LE joueur de cette équipe d'Argentine : Leo Messi.

Très vite, Jibril Rajoub, le président de la fédé palestinienne de football monte au créneau et demande au Barcelonais de ne pas jouer la finale sous peine de voir son maillot être brûlé dans plusieurs États arabes. D'autres actions coup de poing se mettant en place et, récemment, c'est au cours d'un entraînement que des militants pro-Palestine ont brandi des maillots de l'équipe d'Argentine ensanglantée. Un geste qui aura beaucoup touché les joueurs : « Ça ne valait pas le coup. Ce qui arrive dans ces pays, où tant de gens sont tués, on ne peut l’accepter d’aucune manière en tant qu’être humain. Et les familles des joueurs souffraient à cause des menaces.» a notamment lâcher le vice-président de la fédération d’Argentine, Hugo Moyano, au groupe de télévision américain, ESPN.

Résultat, le coup est dur pour Netanyahou qui souhaitait en quelque sorte, officialiser sa capitale, Jérusalem, aux yeux du monde entier.