INSOLITE

Le nouveau contrôle technique arrive en mai et... C'est déjà le rush !

29 mars 2018 à 15h13
Crédit photo : ©Olivier Le Moal Fotolia




Il est temps d'anticiper.

Le nouveau contrôle technique arrive sous peu et nous avons comme l'impression que ça stresse pas mal de gens... « Si votre voiture est bien entretenue, il ne faut pas s’inquiéter, tente de rassurer David Mehdi, responsable du centre DLH à Bourg-Péronnas. Il y aura trois niveaux de sanction : les défaillances mineures (139), majeures (avec contre-visite, 340) et surtout critiques (127), la grande nouveauté. » Voilà qui est clair : si on n'a pas fait, n'importe quoi, cela devrait bien se passer. Alors détendez-vous et suivez notre petit guide, qui devrait vous aider à vous y prendre à l'avance (et donc de moins paniquer).

D'une part, sachez que les délais n'ont pas changé ! « Le rush a commencé. Ça va s’accélérer en avril. Hier, j’ai passé une voiture qui aurait pu attendre le mois de décembre. Nous avons plus d’une semaine d’attente » explique ainsi Christophe Bressous (Autosur Bourg). Cependant, les tarifs eux, c'est une autre histoire. En effet, votre portefeuille devrait prendre une petite claque puisqu'il va falloir prévoir une hausse de 15 à 30 euros.

Enfin, si vous n'êtes pas du tout serein, sachez qu'il reste une solution, quoique radicale : changer de voiture. En effet, la prime à la conversion de l'Etat est plutôt intéressante puisqu'elle se situe à hauteur de 1.000 euros pour les essences immatriculés avant 1997 et les diesels d’avant 2001. Celle-ci est même doublée pour les personnes non-imposables. Si jamais vous souhaitez vous y aventurez et que votre véhicule est victime d'une défaillance "critique", sachez que vous aurez 24h seulement pour commencer à tout changer, sous peine d'une amende de 135 euros.