«Nazi», «ordure», «pauvre type»... Quand Mélenchon se lâche sur Valls !

12 octobre 2017
Entre Valls et Mélenchon, rien ne vas plus !

Toute cette histoire a débuté après que Valls ait taclé la députée LFI Danièle Obono qualifiant l'un de ses discours « d'islamo-gauchiste »... Bien entendu, cette déclaré a provoqué la colère de notre Mélenchon national, qui s'était ainsi fait plaisr en tweetant : « Corvée : siéger avec l'ignoble Manuel Valls.». Mais très vite, les actes ont suivi la parole. Ainsi, pour ne pas avoir a siéger à côté de l'ancien Premier ministre, Mélenchon écrivait dans une lettre de protestation adressée au président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, le 6 octobre 2017 :  « Monsieur Valls est un personnage extrêmement clivant, qui suscite de forts rejets du fait de sa proximité avec les thèses ethnicistes de l’extrême droite ». Outré, l'ancien bras-droit de Hollande s'était à son tour énervé, qualifiant ce texte "d'ignoble".

Mais les choses ont pris une toute autre tournure, lorsque les deux hommes se sont rencontrés sur le banc de l'assemblée : « Moi, je ne m'assieds pas à côté de ce nazi », aurait lâché Jean-Luc Mélenchon, visiblement encoré énervé. « Tu n'es qu'une ordure ! Un pauvre type ! Une merde ! » , aurait-il encore ajouté selon le Canard Enchaîné, alors que les deux hommes étaient en présence l'un de l'autre. Ne sachant pas trop quoi répondre, Valls aurait alors insulté le leader de La France Insoumise de "fou", qui ne "sait pas de quoi il parle".