Samsung, lourdement condamné pour avoir copié Apple

28 mai 2018
Le montant de l'amende est stratosphérique.

En 2011, Apple intente un procès à Samsung, accusant la firme sud-coréenne d'avoir copié certaines de ses fonctionnalités. Très vite, Samsung est reconnu coupable, mais la firme ne souhaite pas se laisser faire et fait appel. Après plusieurs tergiversations, l'affaire remonte jusqu’à la Cour suprême des Etats-Unis qui décide d'annuler la sanction et renvois dès lors le dossier à un tribunal ordinaire... Tribunal qui donnera raison à Apple, donc. 

Résultat, Samsung devra verser 539 millions de dollars, soit 133 de plus que lors du premier procès, et ce, pour avoir copié le design de l'iPhone. Une petite satisfaction pour l'entreprise sud-coréenne puisque Apple demandait pas moins d'un milliard de dollars ! La défaite est cependant rude pour Samsung puisque l'entreprise était disposée à verser... 28 millions. Forcément, cela ne passe pas et un nouvel appel est à l'étude : “Nous envisagerons toutes les options pour obtenir un résultat qui ne gêne pas la créativité et une juste concurrence pour toutes les sociétés et les consommateurs.