Selon Castaldi, Eddy, le candidat soupçonné d'agression sexuelle dans Koh Lanta a un casier judiciaire

17 mai 2018
Il l'a assuré à l'occasion de la quotidienne de TPMP.

Les révélations s'enchaînent autour du scandale Koh-Lanta. En effet, Candide Renard, 21 ans, assure avoir été victime d'une agression sexuelle à l'occasion du tournage de la nouvelle saison de l'émission phare de TF1. Problème, sa version des faits est contestée par plusieurs témoins qui assurent qu'absolument rien ne s'est passé. Selon elle, le suspect, un certain Eddy G. a dormi à côté d'elle - ce qu'il reconnaît - et l'aurait agressé dans son sommeil, ce qu'il nie, bien évidemment. 

Problème, si celui-ci assure qu'il n'a absolument rien fait, il semblerait que son casier judiciaire ne plaide pas en sa faveur. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre Benjamin Castaldi à l'occasion de la quotidienne de TPMP, hier soir : « Normalement, quand on fait un casting de téléréalité, on se renseigne sur les candidats » a-t-il ainsi débuté avant de continuer,  « Mais là d’après les informations que j’ai eues, les choses n’ont pas été vraiment bien faites. Il semblerait qu’Eddy ait en effet un passé chargé et compliqué avec la justice, en particulier pour des agressions, ce qui veut quand même dire que l’enquête n’a pas été bien faite, car son casier judiciaire ne serait pas vierge ».