FAITS DIVERS

Traqué par des chasseurs de pédophiles, un homme met fin à ses jours

08 août 2018 à 16h39



Présumé pédophile, cet homme de 49 ans a mis fin à ses jours, chez lui.

Nigel Sheratt, domicilié à Cannock, à Staffordshire (Angleterre), a effectivement été retrouvé mort, chez lui, par les forces de l'ordre. Piégé par un groupe de chasseurs de pédophiles nommé Soul Survivors, celui-ci a été confronté à des screen de ses discussions avec un jeune homme de 14 ans. Problème, ce jeune homme était un fake puisque ce profil a été créé par les membres de cette organisation, qui n'ont pas hésité à le mettre devant le fait accompli.

De son côté, les proches de Sheratt ont confirmé la mort par suicide, assurant cependant que l'homme n'était visé par aucune enquête policière pour des soupçons de pédophilie. Une vidéo, tournée au moment ou les membres de Soul Survivors ont confronté Sheratt à ses screens a également été tournée. Déguisés en policiers, ceux-ci l'interroge et le pouse à bout... Jusqu'à ce qu'il avoue avoir eu des discussions sexuelles avec le faux profil, assurant cependant ne pas être au courant de son âge. Des explications pas vraiment valables puisqu'un autre screen prouvant que Sheratt était au courant de l'âge de la demoiselle, a été montrée.

Peu après l'annonce du suicide, les Soul Survivors ont simplement expliqué que Sheratt avait mis fin à "sa vie misérable".

Photos